MADAGASCAR

En matière de télécommunication, Madagascar est membre à part entière de

ITU
UAT
COMESA

TUTELLE

MINISTERE DES POSTES, DES TELECOMMUNICATIONS
ET DU DEVELOPPEMENT NUMERIQUE
FRANCOPHONIE

HISTORIQUE

Compte tenu de l’importance du secteur des télécommunications pour le développement social et économique de Madagascar, le Gouvernement de l’époque avait procédé à une première réforme en 1993 avec la séparation de la poste des télécommunications.

Les principales étapes de l’historique du secteur

Compte tenu du fait que les télécommunications se sont révélées comme un facteur clé de succès dans tous les secteurs de l’économie, une seconde réforme a été entamée en 1996, concrétisée par la promulgation de la Loi n°96-034 portant réforme institutionnelle du secteur des télécommunications. Cette Loi n°96-034, élaborée en vue de libéraliser le secteur et de mettre fin au monopole de l’Etat, n’était plus en mesure de suivre les avancées technologiques. Il s’avérait opportun de mettre en place un cadre légal et réglementaire permettant à la nation d’entrer dans l’ère d’une nouvelle société de l’information, de partage et d’inclusion et c’est ainsi que la loi n°2005-023 fut promulguée.

La Loi de 1996 a institué la mise en place de l’Office Malagasy d’Etudes et de Régulation des Télécommunications (OMERT), ayant pour rôle principal d’assurer les fonctions de régulation permettant à tous les opérateurs intervenant dans le secteur, de développer sereinement leurs activités dans le respect des règlements en vigueur.

Depuis sa mise en place effective en 1997, l’OMERT a assuré ses missions en dépit des contraintes liées à ses activités.

A partir du 1er Avril 2015, l'OMERT a été remplacé par l'ARTEC en application du décret n°2006-213 instutiant l'Autorité de Régulation des Technologies de Communication de Madagascar.

PRESENTATION

L’Autorité de Régulation des Technologies de Communication (ARTEC) est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) institué par le décret n°2006-213 du 21 mars 2006. Le siège de l’ARTEC est situé à Alarobia, Antananarivo.

Mission

A titre informatif, l’ARTEC est chargé notamment...
L'ARTEC est chargé :

  1. d’octroyer les licences et établir les cahiers des charges y relatifs, de recevoir les déclarations, et de délivrer les agréments des terminaux;
  2. d’étudier, et de proposer au ministère de tutelle les propositions visant à définir, à compléter ou à modifier le cadre juridique ou économique dans lequel s’exercent les activités télécommunications et TIC. A ce titre, il prépare les projets de et de décret et d’arrêtés ministériels ou interministériels et les soumet au ministère de tutelle ;
  3. de représenter le Ministre de tutelle chargé des télécommunications et TIC aux réunions internationales traitant de la gestion du spectre des fréquences et autres questions de la réglementation, de développement et de normalisation des télécommunications, des technologies de l’information et de la communication ;
  4. de participer ou d’adhérer à des organismes nationaux ou étrangers ayant pour objet l’étude et l’amélioration de la réglementation et de la gestion des télécommunications, des radiocommunications, du cryptage, de l’adressage IP, de la convergence des services électroniques et des normes correspondantes afin de rendre compte et conseiller le gouvernement et la nation sur les progrès, opportunités et les bonnes pratiques réalisées au niveau mondial qui pourraient éclairer sur les décisions à prendre au niveau du gouvernement ;
  5. d’assurer la gestion du spectre des fréquences radioélectriques de façon à assurer une utilisation rationnelle du spectre par les utilisateurs, étant donné les besoins propres de l’Etat tout en assurant pour l’allocation des fréquences aux télécommunications civiles un traitement non discriminatoire et transparent entre concurrents de manière à éviter que certains opérateurs disposent d’un accès privilégié à ces ressources ou à une détention de licence non exploitée à des seuls fins de monopole ;
  6. d’attribuer les points hauts aux opérateurs concernés tout en assurant un traitement non discriminatoire et transparent entre concurrents de manière, à éviter que certains opérateurs disposent d’un accès privilégié à ces ressources;
  7. de promouvoir l’expérimentation de nouveautés technologiques dans un cadre établi par son soin et d’en tirer des conclusions sur l’opportunité d’engager ou non des actions en faveur de sa généralisation au profit de la réalisation de la politique du secteur et de celui de l’Etat ;
  8. d’établir le plan de numérotation et d’affecter les numéros aux opérateurs tout en assurant un traitement non discriminatoire et transparent entre concurrents de manière à éviter que certains opérateurs disposent d’un accès privilégié à ces ressources ;
  9. de veiller à l’exécution des cahiers des charges et autres règles établies ou  d’adresser aux opérateurs les recommandations et les mises en demeure en vue d’assurer le respect des engagements correspondants ;
  10. de s’assurer du respect de la réglementation technique en vigueur dans le secteur des télécommunications et des radiocommunications, y compris la radiodiffusion ;
  11. de protéger les intérêts des consommateurs et des citoyens en tant qu’usagers individuels, professionnels, collectifs et résidentiels des services de télécommunications et TIC et de ceux de l’E-gouvernance ;
  12. d’arbitrer les différends entre opérateurs selon les procédures définies par décret ; les parties concernées par la décision de l’Agence de Régulation pourront ensuite porter le litige devant les juridictions compétentes. L’Agence de Régulation recevra également les plaintes des utilisateurs, les instruira dans un délai maximum de deux mois, et le cas échéant, prendra à l’encontre des opérateurs en faute les sanctions prévues par la réglementation en vigueur ;
  13. de mener une enquête suite à la réception d’une plainte formelle d’un opérateur concernant toute possibilité de concurrence déloyale ;
  14. de mener toute enquête publique relative à des questions portant sur les décisions que l’Agence de Régulation est amenée à prendre ;
  15. d’assurer que la concurrence entre les opérateurs est loyale pour prévenir et corriger, entre autre, l’abus de position dominante, la tarification visant à décourager la concurrence, et les accords qui ont l’effet de restreindre le fonctionnement du marché, y compris les ententes entre deux ou plusieurs opérateurs ;
  16. d’assurer l’harmonisation entre les différents domaines impliqués dans les télécommunications et TIC et de l’E-gouvernance tels l’adressage IP, le cryptage, le nom de domaine, les droits liés à la propriété intellectuelle ou industrielle et de celui de l’individu ;
  17. d’exécuter des tâches ou misions supplémentaires et ponctuelles pouvant dépasser les compétences de l’agence et qui lui sont demandées par le Ministère de tutelle ;
  18. de veiller à ce que les conditions financières, administratives ou techniques d’interconnexion entre opérateurs ne constituent pas d’obstacle à la prestation des services ;
  19. d’exercer un contrôle permanent sur les stations terriennes à usage privé et d’autoriser toutes modifications desdites stations terriennes ;
  20. du contrôle de la conformité des installations et de la délivrance de l’avis technique préalable à l’octroi de licences par l’Organe de Régulation chargé des communications médiatisées.
  21. gérer les fréquences en vue de l’octroi d’autorisation à des stations radioélectriques privée (assignation de fréquences) y compris les stations des aéronefs et des navires.
  22. gérer aussi les bandes de fréquence pour les opérateurs des réseaux et services pour leurs liaisons inter-site et aussi dans le cadre de leur licence pour le raccordement de leur réseau aux abonnés.

Organigramme

Organigramme de l'organisme

Textes de réference

Tous les textes officiels de référence

Loi

Loi 2005-023 du 17 octobre 2005 portant refonte de la loi 96-034 du 27 janvier 1997 portant réforme institutionnelle des télécommunications et TIC

Décrets

1- Décret n°2014-1652 du 21 octobre 2014 portant cadrage de la mutualisation dans le secteur des télécommunications

2- Décret n°2014-1651 portant réglementation des réseaux et services de télécommunication

3- Décret n°2014-1650 définissant les procédures et mesure à appliquer par l'Agence de Régulation pour la Reglementation du secteur des télécommunicaitons

4- Le décret n°98-658 du 26 Août 1998 modifié par le décret n°2004-560 du 25 mai 2004, relatif à l’interconnexion dans le secteur des télécommunications ;

5- Le décret n°99-143 du 24 février 1999, portant modalités d’encadrement des tarifs des services de télécommunication.

6- Le décret n°99-228 du 24 mars 1999, modifié par le décret n°2005-236 du 10 mai 2005, portant réglementation et gestion des fréquences et des bandes de fréquences radioélectriques.

7- Le décret n°2001-128 du 14 février 2001, fixant les modalités d’octroi de licences à TELECOM MALAGASY S.A dans le cadre du désengagement de l’Etat.

8- Le décret n°2004-569 du 01 juin 2004, accordant une dérogation à la Vice-Primature en application des dispositions de l’article 28 du décret n°99-227 du 24 mars 1999, complété par le décret n°2004-568 du 01 juin 2004.

9- Le décret n°2005-152 du 22 mars 2005, accordant une dérogation au Secrétariat d’Etat chargé de la sécurité publique en application des dispositions de l’article 28 du décret n°99-227 du 24 mars 1999, complété par le décret n°2004-568 du 01 juin 2004.

10- Le décret n°2006-213 du 21 mars 2006, instituant l’Autorité de Régulation des Technologies de Communication de Madagascar (ARTEC).

11- Le décret n°2006-202 du 21 mars 2006, fixant la taxe de régulation applicable au secteur des télécommunications et TIC.

12- Le décret n°2006-616 du 22 août 2006, modifié par le décret n°2007-031 du 30 janvier 2007, portant modalités de mise en œuvre et du financement de l’accès aux services de télécommunications et TIC.

13- Le décret n°2007-215 du 6 mars 2007, portant création, organisation et fonctionnement des organes de mise en œuvre du PICOM.

Arrêtés Ministériels

1- Arrêté n°2471/2016 du 01 février 2016 portant obligation d'enregistrement des informations personnelles des utilisateurs de carte SIM pour les opérateurs fournissant au public des services de téléphonie mobile.

2- Arrêté n°30930/2015 du 12 octobre 2015 relatif aux pré requis techniques nécessaires pour l'exploitation ou l'installation des équipements radioélectriques et à la fixation des valeurs limites des champs électromagnétiques.

3- Arrêté n°25279/2015 du 05 août 2015 portant définition de la structure de backbone et fixation des prix plafonds applicables.

4- Arrêté n°2635/96 du 17 mai 1996 portant réglementation sur l’utilisation des Stations Terriennes Mobiles (STM INMARSAT) à Madagascar.

5- Arrêté n°6131/96 du 02 octobre 1996 portant octroi d’une Licence d’exploitation d’un réseau cellulaire au nom de Société Réunionnaise du Radiotéléphone.

6- Arrêté n°2072/97 du 20 fevrier 1997 portant interdiction de l’usage du call back sur l’étendue du territoire de la République de Madagascar.

7- Arrêté n°5056/97 du 04 juin 1997 portant octroi d’une Licence d’exploitation d’un réseau de téléphonie GSM au nom de Madacom / Groupe DISTACOM.

8- Arrêté n°8235/99 du 20 août 1999 définissant les modes de calcul et de paiement des droits et redevances relatifs à l’utilisation des fréquences et des bandes de fréquences, ainsi que des appareils radioélectriques.

9- Arrêté n°2292/99 du 8 mars 1999 portant fixation du montant de droit de licence de l’opérateur SOCIETE MALAGACHE DE MOBILES (SMM)

10- Arrêté n°2294/99 du 8 mars 1999 portant fixation du montant de droit de licence de l’opérateur MADACOM/Groupe DISTACOM.

11- Arrêté n°1202/2002 du 12 juillet 2002 Autorisant la société Télécom Malagasy à exploiter les bandes de fréquences GSM 890-898 Mhz et 935-943 Mhz pour offrir au public ses services de téléphonie fixe.

12- Arrêté n°10854/2004 du 08 juin 2004 fixant les montants des frais de test des terminaux de télécommunication.

13- Arrêté n°10855/2004 du 08 juin 2004 modifiant l’article 7 de l’arrêté n°8235/99 du 20 août 1999 définissant les modes de calculs et de paiement des droits et redevances relatifs à l’utilisation des fréquences et de bandes de fréquences ainsi que des appareils radioélectriques.

14- Arrêté n°19992/05 du 29 décembre 2005 Complétant l’alinéa 3.4-redevance de fréquence de contrôle de matériel de l’article 3 de l’Arrêté n°8235/99 du 20 août 1999.

15- Arrêté n°6437/2006 du 26 avril 2006 Modifiant et Complétant l’article 7, alinéa 2 de l’Arrêté n°8235/99 du 20 août 1999.

16- Arrêté n°6438/2006 du 26 avril 2006 Modifiant et Complétant les articles 2 et 3 de l’Arrêté n°10854/2004 du 8 juin 2004.

17- Arrêté n°30198/2011 du 17 octobre 2011 fixant la modalité de calcul de la contribution des opérateurs des Télécommunications au Fonds de Développement des TIC et la taxe de régulation.

Décisions

Les Décisions prises par l’ARTEC

• Décision n°2015/02-ARTEC/DG/L portant renouvellement, mise en conformité et extension aux évolutions technologiques de la licence de la société AIRTEL Madagascar et l'autorisation à exploiter le service de transfert de données radio.

• Décision n°2015/01-ARTEC/DG/L portant extension aux évolutions technologiques et renouvellement de la licence de la société TELMA MOBILE.

• Décision n°05/02-OMERT/DG/AP du 26 janvier 2005 portant octroi d’une autorisation de prestation de services de télécommunication à la Société VOCALYS MADAGASCAR pour l’offre au public par le biais d’un Centre d’Appels de divers services de télécommunication utilisant le réseau de TELECOM MALAGASY.

• Décision n°05/03-OMERT/DG/AP du 11 février 2005 portant octroi d’une autorisation de prestation de services de télécommunication à la Société VOCALYS MADAGASCAR pour l’offre au public par le biais d’un Centre d’Appels de divers services de télécommunication utilisant le réseau de MADACOM S.A.

• Décision n°05/04-OMERT/DG/AP du 16 février 2005 portant octroi d’une autorisation à la Société EVA CALLING pour la prestation de services de télécommunication utilisant le réseau de TELECOM MALAGASY S.A.

• Décision n°05/05-OMERT/DG/L du 12 avril 2005 portant renouvellement de la licence de la société ORANGE MADAGASCAR pour l’installation et l’exploitation d’un réseau de radiotéléphonie mobile de norme GSM ouvert au public à Madagascar.

• Décision n°05/06-OMERT/DG/AP du 26 avril 2005 portant octroi d’une autorisation de prestation de services de télécommunication à la Société VOCALYS MADAGASCAR utilisant le réseau de ORANGE MADAGASCAR.

• Décision n°05/07-OMERT/DG/A du 03 mai 2005 portant annulation de la Décision n°01/02-OMERT/DG/AP du 22 juin 2001 délivrée à la Société VITEL COMMUNICATION Sarl pour la prestation de service Internet.

• Décision n°05/06-OMERT/DG/L du 21 septembre 2005 portant renouvellement de la licence de la société MADACOM pour l’installation et l’exploitation d’un réseau de radiotéléphonie mobile de norme GSM ouvert au public à Madagascar.

• Décision n°05/08-OMERT/DG/AP du 12 decembre 2005 portant octroi d’une autorisation pour la prestation de service de télécommunication utilisant le réseau GSM fixe de TELECOM Malagasy à la société LIFE.COM.

• Décision n°06/01-OMERT/DG/A du 23 juin 2006 portant révocation de l’autorisation de la prestation de service de télécommunication délivrée à la société SKY HIGH Satellite Communications.

• Décision n°06/02-OMERT/DG/L du 14 juillet 2006 portant octroi de licence à la société TELMA MOBILE SA pour l’installation et l’exploitation d’un réseau de radiotéléphonie mobile de norme GSM ouvert au public à Madagascar.

• Décision n°06/03-OMERT/DG du 02 novembre 2006 portant refus de renouvellement de la licence octroyée à SMVI.

• Décision n°2008-01/ARTEC/DG/JO du 30 juin 2008 portant transfert de la licence de la société INTERCEL pour l’exploitation de téléphonie cellulaire, au bénéfice de la société MADAMOBIL SA.

• Décision n°2008-02/ARTEC/DG/JO du 21 août 2008 autorisant la société MADAMOBIL SA a exploiter la technologie CDMA 2000.

• Décision n°2008/03-OMERT/DG/JO du 26 août 2008 portant renouvellement de la licence de la société MADAMOBIL SA.

• Décision n°2008/04-OMERT/DG/JO du 19 septembre 2008 portant révocation de la licence de la Société anonyme DATACOM pour l’exploitation d’un réseau VSAT pour la transmission de données.

• Décision n°2010/01-OMERT/DG/JO du 12 novembre 2010 portant renouvellement de la licence de la société DATA TELECOM SERVICES SA pour l’installation et l’exploitation d’un réseau de télécommunication ouvert au public utilisé pour la transmission de données à Madagascar et pour l’exploitation d’équipements de boucle locale radio pour le raccordement de ses clients à son réseau.

• Décision n°2010/02-OMERT/DG/JO du 19 novembre 2010 portant renouvellement de la licence de la société GULFSAT MADAGASCAR pour l’installation et l’exploitation d’un réseau de télécommunication ouvert au public utilisé pour la transmission de données à Madagascar et pour l’exploitation d’équipements de boucle locale radio pour le raccordement de ses clients à son réseau. sp; • Décision n°2012/02-OMERT/DG/JO du 8 mai 2012 portant révocation de la licence de la Société MADAMOBIL SA pour l’installation et l’exploitation d’un réseau de radiotéléphonie cellulaire mobile de norme CDMA 2000.

• Décision n°03/10-OMERT/DG/AP du 24 octobre 2003 portant octroi d’une autorisation à la Société GASY ONLINE MADAGASCAR pour la prestation de service Internet par cartes prépayées utilisant le réseau TELECOM MALAGASY.

• Décision n°03/11-OMERT/DG du 27 novembre 2003 relative au Contrat d’interconnexion établit entre les sociétés INTERCEL Madagascar et TELECOM MALAGASY et à l’acheminement d’appels internationaux entrants par les deux sociétés.

• Décision n°03/12-OMERT/DG du 23 décembre 2003 relative au Contrat d’interconnexion établit entre les sociétés ORANGE Madagascar et MADACOM et à l’acheminement d’appels internationaux entrants par les deux sociétés.

• Décision n°03/13-OMERT/DG du 23 décembre 2003 relative au Contrat d’interconnexion établit entre les sociétés TELECOM MALAGASY et ORANGE Madagascar et à l’acheminement d’appels internationaux entrants par les deux sociétés.

• Décision n°03/14-OMERT/DG du 23 décembre 2003 relative au Contrat d’interconnexion établit entre les sociétés TELECOM MALAGASY et MADACOM et à l’acheminement d’appels internationaux entrants par les deux sociétés.

• Avis au public N°04/086-OMERT/DG du 04 février 2004 sur les autorisations d’importation et de dédouanement pour les matériels des télécommunications.

•Décision n°04/01-OMERT/DG/M du 23 février 2004 portant modification du Cahier des charges de MADACOM/Groupe DISTACOM, signé le 4 juin 2004.

• Décision n°04/02-OMERT/DG/M du 09 mars 2004 portant modification du Cahier des charges de DATA TELECOM SERVICE, signé le 12 octobre 2000.

• Décision n°04/03-OMERT/DG du 21 avril 2004 portant fixation des tarifs d’interconnexion applicables entre la société INTERCEL MADAGASCAR SA et ORANGE MADAGASCAR SA.

• Décision n°04/04-OMERT/DG/AP du 26 mai 2004 portant octroi à Bureau d’Architecture en Systèmes d’Information et de Communication (B.A.S.I.C) Sarl, d’une autorisation de prestation de services Internet à Madagascar utilisant les installations de TELECOM MALAGASY.

• Décision n°04/05-OMERT/DG/L du 04 juin 2004 portant octroi à TELECOM MALAGASY S.A. (TELMA), d’une licence d’exploitation de services de télécommunication entre points fixes à Madagascar.

• Décision n°04/06-OMERT/DG du 04 juin 2004 portant attribution de fréquences et de bandes de fréquences à TELECOM MALAGASY S.A (TELMA), pour l’exploitation des services de télécommunication entre points fixes à Madagascar.

• Décision n°04/07-OMERT/DG/M du 29 juillet 2004 portant modification du Cahier des charges de la société anonyme ORANGE MADAGASCAR, signé le 1er octobre 1996.

• Décision n°04/08-OMERT/DG du 02 décembre 2004 portant suspension de la décision de l’ARTEC n°01/02-OMERT/DG/AP du 22 juin 2001 délivrée à la Société VITEL COMMUNICATION Sarl pour la prestation de service Internet.

• Décision n°04/09-OMERT/DG/A du 27 décembre 2004 portant annulation de la Décision n°03/01-OMERT/DG/AP du 21 mars 2003 délivrée à la Société AMICAL DES SURFERS ONLINE Sarl pour la prestation de service Internet.

• Décision n°05/01-OMERT/DG/AP du 14 janvier 2005 portant octroi d’une autorisation de prestation de service de télécommunication à la Société VOCALYS MADAGASCAR pour l’offre au public du service Voting Call (participation en ligne) utilisant le réseau de ORANGE Madagascar.

• Décision n°01/01-OMERT/DG/A du 25 octobre 2001 portant révocation de la licence de la Société SACEL Madagascar SA .

• Décision n°01/01-OMERT/DG/l du 30 novembre 2001 portant octroi à la Société GULFSAT Téléphonie d’une licence d’exploitation d’un réseau téléphonique VSAT pour la desserte de 11 localités enclavées.

• Décision n°02/01-OMERT/DG/A du 11 février 2002 annulant la Décision n°99/05-OMERT/DG/AP du 22 décembre 1999 portant octroi d’une autorisation pour la prestation des services de télécommunication au nom de FERMIC MALAGASY TELECOM (FERMATEL).

• Décision n°02/01-OMERT/DG/M du 15 février 2002 portant modification des cahiers des charges de FERMIC MALAGASY TELECOM (FERMATEL) Sarl, signé le 16 septembre 1999,relatif à la licence octroyée par Décision n°99/02-OMERT/DG/L pour le transport de communications internationales par câble sous-marins à fibre optiques.

• Décision n°02/02-OMERT/DG/M du 18 juin 2002 portant modification des cahiers des charges de GULFAST TELEPHONIE, signé le 30 novembre 2001 et relatif à la licence octroyée par Décision n°01/01-OMERT/DG/l pour l’exploitation d’un réseau téléphonique VSAT pour la desserte de 11 localités enclavées.

• Décision n°02/01-OMERT/DG/AP du 14 août 2002 portant octroi d’une autorisation pour la prestation de services Internet utilisant le réseau de TELECOM MALAGASY au nom de FORT-DAUPHIN NETWORK (FORT-NET) Sarl.

• Décision n°02/02-OMERT/DG/AP du 16 octobre 2002 portant octroi d’une autorisation pour la prestation de services Internet à la société ORCHID Systems Sarl à travers le réseau de TELECOM MALAGASY.

• Décision n°03/01-OMERT/DG/A du 25 février 2003 portant annulation de l’autorisation N°97/024-MPT/SG/DGERT du 25 février 1997 délivrée à la Société Communication Professionnelle (COMPRO) Sarl pour la prestation de services Internet.

• Décision n°03/02-OMERT/DG/A du 11 mars 2003 portant révocation de la licence de la Société Longfe Radiomessagerie Internationale (LRI).

• Décision n°03/04-OMERT/DG du 19 mars 2003 portant pénalité infligée à la Société anonyme DATACOM pour retard dans le déploiement de son réseau VSAT pour la transmission de données.

• Décision n°03/01-OMERT/DG/AP du 21 mars 2003 portant octroi d’une autorisation pour la prestation de services Internet utilisant le réseau de TELECOM MALAGASY au nom de AMICALE DES SURFERS ON LINE (ADSL)Sarl.

• Décision n°03/05-OMERT/DG/A du 01 avril 2003 portant annulation de la décision Décision n°2000/001-OMERT/DG/AP du 07 septembre 2000 à CREAPRO Sarl pour la prestation de services Internet.

• Décision n°03/06-OMERT/DG/A du 01 avril 2003 portant annulation de l’autorisation N°97/30-MPT/SG/DGERT du 25 février 1997 délivrée à SINERGIC Sarl pour la prestation de services Internet.

• Décision n°03/07-OMERT/DG/A du 17 avril 2003 portant annulation de l’autorisation de la Décision n°99/03-OMERT/DG/AP du 29 novenmbre 1999 délivrée à ICONE.

• Décision n°03/07-OMERT/DG/AP du 10 juillet 2003 portant octroi d’une autorisation pour la prestation de services IRIDIUM utilisant le réseau de IRIDIUM AFRICA SERVICES CORPORATION au nom de la Société GLOBAL Plus.

• Décision n°03/08-OMERT/DG/A du 07 août 2003 portant révocation de la licence octroyée à la Société FERMATEL Sarl pour le transport de communications internationales par câbles sous-marin à fibres optiques.

• Décision n°03/09-OMERT/DG/AP du 08 octobre 2003 portant octroi d’une autorisation à la Société MASTER COMM pour la prestation de service de messagerie utilisant le réseau MADACOM.

• Décision n°98/01-OMERT/DG/L du 17 août 1998 portant octroi d’une Licence d’exploitation du service Iridium au nom de IRIDIUM AFRICA SERVICES CORPORATION.

• Décision n°98/02-OMERT/DG/L du 27 novembre 1998 portant octroi d’une Licence d’exploitation du service Radiomessagerie au nom de Longfe Radiomessagerie International (LRI).

• Décision n°99/001-OMERT/DG/A du 29 janvier 1999 portant annulation de la Licence d’exploitation du service Pointel-WLL au nom de SOSAIETY MISAHANA VAROTRA SY INDOSTRIA (SMVI).

• Décision n°99/01-OMERT/DG/AP du 02 juillet 1999 portant octroi d’une Autorisation pour la communication par satellite au nom de SKY HIGH Satellite Communications SARL.

• Décision n°99/01-OMERT/DG/L du 17 août 1999 portant octroi, à titre exceptionnel, à la société DIGITEL Madagascar, d’une licence d’exploitation d’un service international de téléphonie vocale fixe.

• Décision n°99/02-OMERT/DG/L du 16 septembre 1999 portant octroi d’une Licence pour le transport de communication par câble sous-marins à fibres optiques au nom de Fermic Malagasy Telecom SARL (FERMATEL SARL).

• Décision n°99/03-OMERT/DG/L du 16 novembre 1999 portant octroi d’une Licence pour l’exploitation d’un réseau VSAT pour la transmission de données au nom de DATACOM S.A.

• Décision n°99/02-OMERT/DG/AP du 29 novembre 1999 portant octroi d’une Autorisation pour la prestation de services Internet au nom de SIMICRO SARL.

• Décision n°99/03-OMERT/DG/AP du 29 novembre 1999 portant octroi d’une Autorisation pour la prestation de services Internet au nom de Information Communication NET (I.C.O.N.E.) SARL.

• Décision n°99/05-OMERT/DG/AP du 22 décembre 1999 portant octroi d’une Autorisation pour la prestation de services de télécommunication sur les installations de TELECEL Madagascar au nom de FERMIC Malagasy Telecom (FERMATEL) Sarl.

• Décision n°2000/001-OMERT/DG/AP du 07 septembre 2000 portant octroi d’une autorisation pour la prestation de services Internet au nom de CREAPRO Sarl.

• Décision n°00/01-OMERT/DG/L du 12 octobre 2000 portant octroi d’une licence pour l’exploitation d’un réseau VSAT pour la transmission de données à la Société DATA TELECOM SERVICE (DTS) Sarl.

• Décision n°00/02-OMERT/DG/L du 08 novembre 2000 portant octroi d’une licence pour l’exploitation d’un réseau VSAT pour la transmission de données à la Société GULFSAT MADAGASCAR.

• Décision n°01/01-OMERT/DG/M du 30 janvier 2001 portant modification du cahier de charges de FERMATEL .

• Décision n°01/01-OMERT/DG/AP du 09 mai 2001 portant octroi d’une autorisation pour l’offre au public des services de traitements monétiques à la société CENTRE DE TRAITEMENTS MONETIQUES DE MADAGASCAR Sarl (CTMM) à travers les réseaux de TELECOM MALAGASY et de DATA TELECOM SERVICE.

• Décision n°01/02-OMERT/DG/AP du 22 juin 2001 portant octroi d’une autorisation pour la prestation de services Internet au nom de VITEL COMMUNICATION Sarl.

Procédures

Octroi de licence

REGIME DE LA LICENCE

Les opérateurs établissant et exploitant un réseau de télécommunication ouvert au public utilisant des ressources limitées telles que les fréquences non partagées et les numéros d’appel sont soumis à l’obtention d’une licence délivrée par le régulateur.

Un appel d’offres ou un appel à candidatures peut être organisé soit à l’initiative de l’ARTEC, soit suite à une demande de licence. L’ARTEC évalue les demandes de licence reçues et donne une suite favorable à celles qui lui paraissent de nature à améliorer la qualité des services de télécommunication et l’accès aux services tout en tenant compte de la taille du marché, par le lancement d’un appel d’offres pour l’octroi d’une licence.

Les demandes de licence doivent respecter les dispositions prescrites aux articles 7 et 8 du décret n°99-227 du 24 mars 1999 ci-après:

Article 7

Les demandes de licence doivent respecter les règles suivantes :

• Elles sont déposées au Siège de l’ARTEC aux heures normales de travail et sont adressées à l’attention du Directeur Général ;

• elles sont dactylographiées en langue française ou malagasy ;

• elles sont réputées reçues le jour de leur remise au Siège de l’ARTEC.

• le demandeur doit s’acquitter d’une redevance de dépôt simultanément à la remise de la demande.

• il dépose un original et trois (3) copies de sa demande ainsi que toutes ses annexes. Chaque demande est signée par son auteur ou par son représentant légal.

Article 8

Une demande de licence contient au moins :

• le nom et l’adresse de son auteur;

• le pays où il est enregistré ;

• le nom, l’adresse postale, le numéro de téléphone et le numéro de télécopie du responsable à contacter ;

• une présentation de l’expérience de l’auteur de la demande ;

• l’objet et la catégorie du service;

• l’emplacement des équipements et la zone de desserte;

• une description des installations précisant, sans que cette liste soit limitative, la technologie qui sera utilisée, le nombre de canaux à mettre en place, le nombre de lignes radio et/ou câblées;

• les fréquences radioélectriques souhaitées, s’il y a lieu;

• le coût du projet et les recettes estimées;

• un exposé résumant les avantages du projet pour le public;

• une description des services existant dans la zone de desserte du projet;

• une présentation des emplacements et des étapes de l’implantation des équipements;

• les mesures à prendre pour la préservation de l’environnement;

• une description des principes de facturation qui seront appliqués.

Déclaration

Procédures pour le Régime de la déclaration

Conformément à l’article 13 de la loi n°2005-023 du 17 octobre 2005, tout opérateur désirant établir et exploiter un réseau des télécommunications et TIC non visé à l’article 8 de cette loi, et fournir des services des télécommunications, doit déposer une déclaration préalable auprès de l’Agence de Régulation et remplir un formulaire disponible en téléchargement, comprenant les informations nécessaires sur cette déclaration.

Tout opérateur soumis au Régime de la déclaration doit respecter toutes les dispositions prévues par les textes réglementaires en vigueur.

Régime libre

Procédures pour le Régime libre

Conformément à l’article 16 de la loi n°2005-023 du 17 octobre 2005, tout opérateur désirant exercer sous le Régime libre et agrément doit déposer une déclaration préalable auprès de l’Agence de Régulation et remplir un formulaire disponible en téléchargement, comprenant les informations nécessaires sur cette déclaration.

Tout opérateur soumis au Régime libre doit respecter toutes les dispositions prévues par les textes réglementaires en vigueur.

Tout opérateur désirant exercer la fourniture, l’installation et la maintenance d’équipements terminaux, activités soumises au régime libre, doit déposer auprès de l’ARTEC le formulaire y afférent dûment rempli, disponible aux bureaux de l’ARTEC et en téléchargement, ainsi que les pièces à fournir y mentionnées.

Agrement

Agrement de materiels de telecommunications

L’agrément des terminaux destinés à être connectés aux différents réseaux de télécommunication de Madagascar est du ressort exclusif de l’ARTEC.

Test d'un équipement terminal en vue de son agreement.

L’agrément des terminaux doit faire l’objet d’une demande auprès de l’ARTEC. Cette demande doit inclure :

1- le nom, l’adresse postale et le numéro de téléphone et de télécopie du demandeur

2- la marque et le type du matériel à agréer,

3- la facture d’achat du matériel, ou une pièce justifiant sa provenance,

4- un chèque bancaire ou mandat poste correspondant aux frais de test du matériel objet de la demande.

Le demandeur doit ensuite déposer auprès de l’ARTEC (Direction Technique) pour test , les échantillons des terminaux par marque et type avec leur notice d’utilisation. Pour les tests sur site, joindre un chèque ou un mandat-poste complémentaire d’un montant de Ar 90 000,00 établi à l’ordre de l’ARTEC pour l’intervention ; tous les frais inhérents (déplacement et hébergement) sont, en outre, à la charge du demandeur.

Octroi d'autorisation

Octroi d'autorisation d'importation et de dédouanement

Afin de simplifier la procédure douanière et de réduire le délai de dédouanement, l’ARTEC s’est intégré dans le module MIDAC. Le protocole d’accord y relatif a été signé le 14 mars 2013 entre l’autorité de régulation des Télécommunications, la direction générale des douanes et la société Gasynet.

Grace à cette module, les autorisations préalables d’importation et les autorisations de dédouanement des matériels de télécommunications délivrées par l’ARTEC seront traitées désormais de manière informatique et en temps réel. Tous les intervenants dans le processus, notamment la douane, l’ARTEC et les usagers pourront suivre en temps réel l’évolution de chaque demande soumise.

Procédures :
Avec le module MIDAC, la procédure de dédouanement se fait en deux étapes :

1- Demande Globale

2- Demande ponctuelle

La demande globale se fait avant l’importation du terminal. La société demandeur doit inclure dans le module les dossiers nécessaires pour pouvoir importer un terminal.

La demande ponctuelle s’effectuera après dédouanement si l’appareil sera approuvé temporairement. Le demandeur devrait alors inclure :

1- La facture définitive de l’achat

2- La LTA

3- Une copie du frais de test ou mandat poste (si le terminal n’est pas encore agréé.)

Afin d’agréé définitivement le terminal, le demandeur devra se rendre auprès du service technique de l’ARTEC avec le terminal pour un teste. Si celui-ci est conforme, l’ARTEC lui fournira alors un rapport de test afin de prouver que le terminal est agréé définitivement.

Octroi d'autorisation d'exploitation de stations de radiodiffusion FM et TV

1- Déposer au Ministère des Télécommunications, des Postes et de la Communication, le dossier de soumission (Volets I et II)

2- Après avis favorables de l’ARTEC et du Ministère de l’Intérieur, s’acquitter des frais de test et faire tester les matériels de radiodiffusion

3- Signer le contrat d’exploitation établi par l’ARTEC

4- Payer les droits et redevances d’utilisation de fréquences

NORME DE TEST EMETTEUR
RADION FM
TELEVISION
Puissance maximale 500W 500W
Stabilité de fréquence 5. 10-4 5. 10-4
Bande passante1 < 180 Khz Assignation des canaux
Niveau d'harmonique < 50mW < 50mW
Fréquence {0,1} XY.(paire)
Octroi d'autorisation d'exploitation de stations radioélectriques privées
1-- Toute personne désirant exploiter des stations radioélectriques privées doit procéder comme suit : Déposer auprès de l’ARTEC :

- une demande sur papier libre adressée au Directeur général,

- le formulaire, dûment rempli, sur l’établissement de stations radioélectriques privées, disponible aux bureaux de l’ARTEC,

ainsi que, selon les cas, les documents ci-après :
cas des stations terrestres

- Pièces à fournir

cas des stations à bord d’un bâteau

- une copie de l’acte de naturalisation

- une copie du permis de navigation

2-- Après avis favorable de l’ARTEC et du Ministère de l’Intérieur :

Signer le contrat d’exploitation établi par l’ARTEC ;

3-- Joindre un chèque barré ou mandat-poste établi à l’ordre de l’ARTEC correspondant au paiement du droit de licence d’un montant de Ar 54.000,00 ;
4-- Payer les frais de test d’un montant correspondant aux équipements de radiocommunication à tester ;
5-- Déposer auprès de l’ARTEC (Direction Technique) pour test, lesdits équipements.

N.B:
Le rapport de test constitue un complément de dossier pour l'obtention de l'autorisation. Toute perturbation engendrée ultérieurement, suite à une réclamation, remet en cause la mise en exploitation et d'émission jusqu'à l'élimination du brouillage.

Délivrance de certificat d'operateur radio

Maritime, Aéronautique et Amateur

Les agents qui manipulent les appareils à bord de vaisseaux ou d’aéronefs doivent être titulaires d’un certificat d’opérateur radio délivré par l’ARTEC.

Tout candidat aux examens d’octroi de certificat d’opérateur radio doit déposer à l’ARTEC :

1- Une demande manuscrite de candidature adressée au nom du Directeur Général mentionnant la catégorie à passer ;

2- Un mandat poste ou un chèque barré non endossable à l’ordre de l’ARTEC, d’un montant de Ar 9.000 correspondant au droit d’examen ;

3- Trois photos d’identité 4×4 ;

4- Un Extrait du Casier judiciaire bulletin n°3 ou une photocopie légalisée du passeport pour les étrangers ;

5- Un Extrait d’acte de naissance ou bulletin de naissance.

Prestations effectuées par l'ARTEC

Prestations effectuées par l'ARTEC

L’ARTEC peut, à la demande d’un tiers, procéder à l’étude, l’expertise et l’installation de systèmes de protection contre la foudre.

Pour ce faire, toute personne intéressée doit procéder comme suit :

• Déposer auprès de l’ARTEC, une demande adressée au Directeur général, et mentionnant les détails sur les prestations demandées ;

• Après l’étude et l’expertise faite par l’ARTEC, et dès réception du rapport établi et de la facture y afférente, s’acquitter du montant correspondant par chèque bancaire ou mandat poste ;

• Pour la réalisation des travaux, déposer une autre demande adressée au Directeur général de l’ARTEC en joignant un chèque bancaire ou mandat poste correspondant au montant établi dans le devis d’expertise .

Traitement des plaintes

Station mobile de l'ARTEC
Traitement des plaintes

Tout utilisateur de service de télécommunication offert par un opérateur et ou tout exploitant d’équipements de télécommunication utilisant des fréquences radioélectriques peuvent déposer une plainte auprès de la Direction Générale de l’ARTEC en mentionnant dans sa requête les éléments ci-après :

- Nom du requérant ( privé, organisation, opérateur)

- Adresse exacte

- Contact : Téléphone, Fax, e-mail, etc…

- Objet de la requête

- Toute autre information jugée utile au traitement de la plainte

L’ARTEC reçoit le dossier du plaignant, le traite et l’informe sur les résultats obtenus et prend les mesures relatives aux résultats d’analyse.

Données sur le secteur

Données sur le secteur des télécommunications et TIC

    Opérateurs du secteur

    Le secteur de télécommunication à Madagascar compte actuellement douze (12) opérateurs fournissant les services de télécommunication suivants:

    -- le service de la téléphonie fixe assuré par l’opérateur historique TELECOM MALAGASY ( TELMA),

    -- le service de la téléphonie mobile de norme GSM et Internet offerts par les quatres opérateurs ORANGE MADAGASCAR, AIRTEL MADAGASCAR,TELMA MOBILE et GULFSAT/BLUELINE,

    -- le service de télécommunications par satellite offert par Iridium Africa Services Corporation,

    -- le service de transmission des données offert par TELMA GLOBAL NET et GULFSAT MADAGASCAR,

    -- le service Internet assuré par les deux prestataires de service Internet BLUELINE et TELMA GLOBAL NET,

    -- les autres services de télécommunication comme le service de traitement monétique par Centre de Traitements Monetiques de Madagascar (CTMM) , la prestation du service IRIDIUM de téléphonie mobile par satellite par GLOBAL Plus , la revente de services de téléphonie mobile, SMS et service de données par BLUELINE, la prestation de service de télécommunications mobiles par satellite de type INMARSAT et IRIDIUM par VIA SPACE MADAGASCAR.

    Par ailleurs, le secteur compte plus de deux cents (200) revendeurs et installateurs de matériels de télécommunication.

    Nombre d’abonnés par service

    Evolution du nombre d'abonnés
    OPERATEURS
    2006
    2007
    2008
    2009
    2010
    2011
    2012
    2013
    2014
    2015
    Service fixe
    111 327
    134 794
    164 851
    186 150
    142 065
    236 863
    242 963
    245 603
    249080
    249 284
    Service mobile
    1 045 888
    2 221 774
    4 835 239
    6 283 799
    7 711 721
    8 665 156
    8 778 600
    8 461 120
    9 713 883
    11 416 599
    Service Internet
    10 742
    14 244
    17 176
    26 292
    33 824
    35 950
    94 746
    727 973
    820 922
    1 252 477
    Nombre d’abonnés Internet
    2010
    2011
    2012
    2013
    2014
    2015
    Fixe(BLR, Wimax,ADSL)
    13 600
    17 719
    22 350
    24 009
    24 835
    25 112
    Mobile
    20 224
    18 231
    72 396
    703 964
    796 087
    1 227 365

    Chiffre d’affaires par service

    Le volume de trafic
    Evolution du chiffre d'affaires (en milliards d’Ariary)
    OPERATEURS
    2006
    2007
    2008
    2009
    2010
    2011
    2012
    2013
    2014
    2015
    Service fixe
    65,044
    77,300
    81,241
    84,783
    72,524
    80,173
    85,743
    84,095
    103,048
    103,623
    Service mobile
    207,440
    354,475
    466,943
    438,502
    439,497
    476,824
    531,497
    592,826
    614,195
    613,812
    Service Internet
    19,030
    27,728
    37,610
    42,360
    42,476
    41,302
    48,083
    52,013
    58,229
    70,573
    Service de revente et d'installation des terminaux
    25,000
    57,680
    62,000
    64,967
    13,280
    13,433
    12,937
    11,932
    14,455
    30,280
    Autres services (**)
    0,920
    0,660
    0,720
    0,234
    0,037
    0,191
    0,108
    0,199
    0,217
    0,269
    Total
    317,434
    517,483
    648,514
    630,846
    567,814
    611,923
    678,368
    741,065
    790,144
    818,557
    (**)Autres services : Téléphonie par satellite, service monétique, centre d’appel et revente de communication.

    Le volume de trafic

    téléphonie fixe, téléphonie mobile
    Evolution du trafic des communications
    1. Téléphonie fixe (valeurs exprimées en millions de minutes)
    TYPE D'APPEL
    2006
    2007
    2008
    2009
    2010
    2011
    2012
    2013
    2014
    2015
    Vers fixe
    Local
    72,915
    70,973
    59,052
    42,512
    35,010
    47,457
    22,469
    18,252
    15,783
    13,536
    National
    23,720
    23,431
    21,345
    11,312
    7,682
    9,831
    5,647
    5,799
    4,981
    4,240
    Vers mobile
    41,233
    84,157
    105,638
    148,126
    59,102
    60,702
    42,940
    46,735
    43,678
    35,887
    International départ
    11,213
    8,520
    6,380
    3,528
    10,557
    7,320
    3,477
    4,137
    3,533
    2,980
    International arrivé
    22,404
    17,460
    14,602
    26,675
    19,145
    9,208
    9,911
    11,742
    9,974
    7,354
    2. Téléphonie mobile (valeurs exprimées en millions de minutes)
    TYPE D'APPEL
    2006
    2007
    2008
    2009
    2010
    2011
    2012
    2013
    2014
    2015
    Vers fixe
    8,917
    40,393
    23,964
    42,317
    14,435
    25,960
    13,198
    10,428
    9,966
    12,379
    Vers mobile
    50,290
    98,339
    109,706
    139,544
    187,346
    177,55
    235,685
    210,316
    264,481
    364,112
    International départ
    11,413
    16,516
    25,349
    21,263
    33,062
    37,595
    32,146
    57,061
    27,510
    24,569
    International arrivé
    50,743
    69,550
    100,120
    89,797
    95,616
    86,669
    56,893
    90,000
    79,563
    68,181
    3. Taux de pénétration
    Année
    2006
    2007
    2008
    2009
    2010
    2011
    2012
    2013
    2014
    2015
    Taux de pénétration
    Service fixe
    0,62%
    0,73%
    0,86%
    0,95%
    0,71%
    1,14%
    1,14%
    1,12%
    1,11%
    1,08%
    Service mobile
    5,79%
    11,97%
    25,35%
    32,06%
    38,29%
    41,87%
    41,26%
    38,69%
    43,20%
    49,39%
    Service internet
    0,06%
    0,08%
    0,09%
    0,13%
    0,17%
    0,17%
    0,45%
    3,33%
    3,65%
    5,42%

    Publication

    Le décret n°2014-1650 du 30 octobre 2014 définissant les procédures et mesures à appliquer par l'Agence de Régulation pour la réglementation du secteur des télécommunications stipule dans l'article 66 que "Il contient un résumé des activités de l'Agence de Régulation, le programme des deux années à venir, pour l'exercice clos, les objectifs du programme et les réalisations correspondantes, ainsi que des informations générales concernant le secteur et la réglementation au cours de l'année".

    [PDF] Afficher/Télécharger le Rapport d'activités annuel 2015

    Conformément au décret N°99-228 portant réglementation et gestion des fréquences et des bandes de fréquence, l’ARTEC est chargé de la plannification des fréquences en vue de l’octroi des fréquences ou bandes de fréquences aux utilisateurs privés ou aux opérateurs. En ce sens, elle est chargée de l’élaboration du PLAN NATIONAL DE FREQUENCE DE LA REPUBLIQUE DE MADAGASCAR (PNF), et de la mise à jour de la Liste Nationale des Fréquences (LNF).

    [PDF] Afficher/Télécharger le Plan National de fréquence

    Numéros longs :

    Un numéro d’appel du service téléphonique est structuré comme suit:
    261 AB Z PQMCDU

    Lire la suite
    Numéros longs :

    Un numéro d’appel du service téléphonique est structuré comme suit: 261 AB Z PQMCDU

    -- 261 : code du pays

    -- AB : code de l’opérateur (deux chiffres pour chaque opérateur)

    -- Z : code zone (défini par la zone administrative pour le service fixe)

    -- PQMCDU : numéro d’annuaire

    Code du pays (261):

    261 est l’unique code d’accès à partir de l’étranger pour tous les réseaux de télécommunications existants à Madagascar.

    Code de l’opérateur (représenté par les lettres AB)

    Chaque opérateur est identifié par 2 chiffres définis par les caractères AB, ayant une valeur comprise entre 20 et 99. Afin de faciliter l’identification des types d’opérateurs, on utilise les classifications suivantes:

    -- 20-29 : code d’identification des opérateurs en fixe

    -- 30-39 : code d’identification des opérateurs en mobile

    -- 40-49 : code d’identification des opérateurs VSAT

    -- 50-59 : code d’identification des opérateurs de radiomessagerie

    -- 60-69 : code d’identification des opérateurs de raccordement radioélectrique

    Code de zone pour le service fixe uniquement(représentée par la lettre Z)

    Madagascar est divisé en 6 zones (correspondants au caractère Z) :

    -- Z=2 zone d’ Antananarivo

    -- Z=4 zone d’Antananarivo (reste de la province)

    -- Z=5 zone de Toamasina

    -- Z=6 zone de Mahajanga

    -- Z=7 zone de Fianarantsoa

    -- Z=8 zone d’Antsiranana

    -- Z=9 zone de Toliara

    L’indicatif Z=1 est réservé exclusivement aux services dits spéciaux pour chaque opérateur (exemple : 112: renseignements, 117 : Police, 18 : Pompiers) cas denuméros courts Pour TELMA, la valeur de Z égale à 3 reste réservé pour les services nationaux spécifiques (numéro vert, kiosques, etc…)

    Numérotation

    Pour le service fixe au niveau national, on utilise une numérotation fermée à 7 caractères (pas de 0 pour l’interurbaine) c’est-à-dire que tout abonné demandé (local et en interurbain) s’obtient en composant 7 chiffres soit ZPQMCDU.

    Pour le service mobile et pour tout appel d’un abonné d’un autre opérateur, on utilise l’indicatif Z=0 suivi du code de l’opérateur (AB) ainsi que du code de zone (Z) et du numéro d’annuaire de l’abonné demandé.

    Accès à l’international

    On utilise les chiffres 00 pour accéder à l’international.et pour les codes des pays

    Liste des matériels agréés par l’ARTEC

    Tout appareil terminal de télécommunication et/ou radioélectrique doit être préalablement agréé par l'ARTEC avant sa commercialisation et/ou son utilisation.

    Lire la suite    Recherche
    Liste des matériels agréés par l’ARTEC

    Tout appareil terminal de télécommunication et/ou radioélectrique doit être préalablement agréé par l'ARTEC avant sa commercialisation et/ou son utilisation.

    Ci-après les matériels concernés :

    Modem TPE et Routeurs

    Terminal radioélectrique INMARSAT et GMPCS

    Terminal radioélectrique E/R, VHF, UHF, HF

    Terminal radioélectrique GSM, AMPS, DECT, CDMA

    Télécopieurs

    Passerelles GSM

    Autocommutateurs

    Postes téléphoniques

    Constituants de réseaux privés et terminaux de transmission des données.

    Liste des matériels agréés par l'ARTEC [PDF]

    Les usagers peuvent contacter la Direction Homologation et Contrôle Technique et la Direction Gestion des Fréquences et de la numérotation pour plus d’information.

    Conseil d'administration

    Herimanda ANDRIADORIA

    Membre du Conseil d'Administartion

    Zarason TONGALAZA

    Membre du Conseil d'Administartion

    Ghislaine MAHAZOSOA

    Membre du Conseil d'Administartion

    Jean RAKOTOMALALA

    Président du Conseil d'Administartion

    Lantoniaina RASOLOELISON

    Vice Président du Conseil d'Administartion

    Jean Luc
    RAJAONA

    Membre du Conseil d'Administartion

    Martin RANDRIANOELY

    Membre du Conseil d'Administartion

    Galleries

    Contact

    Formulaire de contact

    Contact Info

    Siège : Route des Hydrocarbures Alarobia
    BP 99991-MPT 101 Antananarivo – Madagascar
    Site internet : http://www.artec.mg
    e-mail : artec@artec.mg
    Tel: + 261 20 22 421 19
    Fax: + 261 20 23 21516