MADAGASCAR 
En matière de télécommunication, Madagascar est membre à part entière de
 Le numérique, moteur de la diversité 
 RECHERCHE 

 LIENS 
 ARTICLES RECENTS 

 

LE FIL D'INFOS

 ATELIER SUR LES INDICATEURS DES TELECOMMUNICATIONS ET TIC >> ARTEC - 28-29 JUIN 2016 

Dans le cadre de l’amélioration des compétences en matière de collecte des indicateurs dans le domaine des télécommunications et TIC, l’ARTEC a abrité les 28 et 29 juin 2016, un atelier de formation organisé par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), sous l’égide du Ministère des Postes, des Télécommunications et du Développement du Numérique.  

Monsieur Neipatraiky RAKOTOMAMONJY, Ministre des Postes, des Télécommunications et du Développement Numérique a honoré de sa présence l’ouverture officielle de cet Atelier et a prononcé un discours à cet effet. Monsieur Jean Jacques MASSIMA, représentant de Zone Afrique Centrale et Madagascar au sein de l’UIT, et  Monsieur ATTOUMANI MOHAMED Karim, expert désigné par l’UIT ont animé l’atelier durant les deux journées.

L’atelier a notamment permis de : 
    • définir les principaux indicateurs de performance en matière de TIC pour un pays,
    • d’identifier les difficultés rencontrées pendant la collecte de données, et
    • de préciser les rôles des différents acteurs en matière de collecte des indicateurs dans le domaine de Télécommunication et TIC.

    Déroulement de l’atelier de formation dirigé par l’expert désigné par l’UIT Intervention de M. Jean Jaques MASSIMA représentant de Zone Afrique Centrale et Madagascar de l’UIT

    L’Atelier a recueilli la participation de plus d’une vingtaine de représentants provenant de l’INSTAT, de la  Direction Générale du Développement Numérique au sein du MPTDN, du Ministère du Commerce et de la Consommation, de la Direction Générale de l’ANRTIC de l’Union des Comores, des différents opérateurs propriétaires de réseau œuvrant dans le secteur,  ainsi que de l’ARTEC.

    Les recommandations recueillies au cours des journées de l’Atelier ont été présentées à la fin de l’Atelier, par les experts, en guise de résolution pour faire face aux difficultés rencontrées, et afin de mieux harmoniser les compétences et la régularité en matière de collecte de données.

    Les participants à l’atelier pendant les travaux de groupes Les experts intervenants à l'atelier

 EDITORIAL n°04 

Avril 2015 - avril 2016, l’ARTEC a maintenant une année entière d’existence. Le bilan est déjà très éloquent, car malgré les difficultés d’ordre réglementaire auxquelles cette jeune institution a dû faire face, l’organisation s’est mise en place progressivement et les procédures se sont renforcées pour faciliter la régulation du secteur.

Ainsi, les services de l’ARTEC peuvent maintenant travailler efficacement grâce aux directives contenues dans le document de stratégie de mise en œuvre de la loi 2005-023, loi qui régit actuellement le secteur des Télécommunications et des Technologies de l’Information et de la Communication. Ce document attend actuellement la validation des Autorités politiques, avant sa publication.

Durant cette période aussi, l’ARTEC s’est préparée à la nouvelle mission de son Ministère de tutelle technique. Cette nouvelle mission du Ministère consiste à mettre en œuvre le développement du Numérique à Madagascar. Ainsi, plusieurs chantiers ont été initiés par l’ARTEC, entre autres la cybersécurité en coopération avec la COMESA et l’Union internationale des Télécommunications (UIT), la mise en service du point d’échange Internet national (MGIX) en coopération avec l’Union africaine, la création d’un forum d’échanges sur la gouvernance de l’Internet sous la conduite de l’ISOC chapitre Madagascar et avec la participation de toutes les parties prenantes nationales.

Il est évident que beaucoup reste à faire pour le développement du secteur des télécommunications et des TIC, mais le chemin est actuellement tracé et l’ARTEC est maintenant en plein régime de croisière dans l’atteinte de ses objectifs.


Mai 2016
Jean Andriamaro RAKOTOMALALA
Président de l’ARTEC

 

 Conférence de presse sur l’identification des utilisateurs de carte SIM 

Dans le cadre de l’opération d’identification des utilisateurs de carte SIM, une conférence de presse a été tenue le 1er mars 2016 dans les locaux de l’ARTEC par M. RAKOTORATSIMANJEFY Brillant , Directeur de la Régulation des marchés et de la sécurisation des réseaux de l’ARTEC, représentant l’ARTEC, et des hauts dirigeants des opérateurs en service téléphonique représentés par M. Maixent BEKANGBA, Directeur Général d’Airtel, M. Michel BARRE, Directeur Général d’Orange Madagascar, M. Damien de LAMBERTERIE, Directeur Général de Gulfsat Madagascar, et Madame ANDRIANASOLO Mialisoa Directeur Général Adjoint de Telma Mobile. Cette conférence de presse a pour objectif d’informer le public sur l’importance et la nécessité de l’opération d’identification et d’enregistrement des informations sur les utilisateurs de carte SIM notamment en matière de sécurité publique, dans le contexte d’insécurité actuel. Les dispositions prises communément par l’ARTEC et les opérateurs dans le cadre de communication au grand public ont aussi été développées afin de sensibiliser le public à s’identifier conformément à la règlementation en vigueur. L’opération d’identification présentée au cours de la conférence de presse comporte les volets suivants: la sensibilisation à travers la conférence de presse et les séries de SMS à envoyer aux abonnés, l’identification des nouveaux abonnés, et l’enregistrement des données sur les utilisateurs de carte SIM non identifiés dans une base de données élaborée par chaque opérateur.

La conférence de presse s’est terminée par une séance de questions réponses.
Plusieurs représentants des organes de presse locale en activité ont assisté à la conférence.

Le Directeur de régulation des marches et sécurisation des réseaux de l’ARTEC avec les hauts dirigeants des operateurs en téléphonie mobile lors de la conférence de presse Une vue de l’assistance composée par des Journalistes, des membres du personnel de l’ARTEC et des opérateurs
PAGE :